les 10 villes où l’immobilier ancien a le plus baissé en 2015 

La valorisation immobilière de Perpignan (-7,2 %, 1.683 euros du m²) affiche ainsi le plus net recul constaté dans l’Hexagone. C’est le moment d’acheter dans les quartiers de Château-Roussillon, Catalunya, Saint-Assiscle et des Coves, précise d’ailleurs le site spécialisé « se loger ». Metz (-5,5 %, 1.925 euros du m²) et Toulon

(-5,2 %, 2.568 euros du m²) complètent ce podium qui intéressera fortement les investisseurs, mais qui désolera terriblement les vendeurs.

La suite du top 10 est composée dans cet ordre de Marseille (-3,5 %, 2.765 euros du m²), d’Angers (-3,2 %, 2.036 euros du m²), de Nice (-2,9 %, 3.787 euros du m²), de Brest (-2,7 %, 1.597 euros du m²), de Nantes (-1,5 %, 2.907 euros du m²), de Caen (-1,3 %, 2.229 euros du m²), et enfin d’Orléans (-1,3 %, 2.178 euros du m²).