Les ménages connaissent un surplus de leur pouvoir d’achat par l’action combinée de la faiblesse des prix de l’énergie, les couts de chauffage réduit et la faiblesse des taux d’emprunts qui a permis des renégociations. La volatilité boursière et le taux des placements sûrs ne sont pas attractifs.Les ménages vont donc conserver une partie de leurs avoirs sur leurs comptes courants.
In fine, la pierre devrait rafler la mise cette année avec le retour progressif des propriétaires accédants et des petits investisseurs.

C’est dans ce contexte que PFI investissement vous accompagne dans votre réflexion et la recherche d’un investissement immobilier locatif en vous présentant la stratégie à adopter en fonction de votre profil et des différents dispositifs fiscaux (loi Pinel, loi Malraux, déficit foncier, Monuments historiques, nue propriété, location meublée, loi Girardin, etc…).
Référence : http://www.xerficanal-economie.com/.